Zootopie

zoo

« Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque… »

Avec ce nouveau long-métrage extraordinaire, Disney revient aux véritables racines de ses succès mythiques en animant des animaux aux comportements humains.

Rich Moore et Byron Howard (« Volt », « Raiponce », « Les Mondes de Ralph ») nous offrent ici un superbe graphisme doté d’une réelle ingéniosité et d’un humour vraiment tordant… Inévitablement devant une telle richesse, tous les éléments sont ainsi réunis pour constituer la panoplie d’un incontestable joyau d’animation. Un véritable coup de cœur !

En effet, les personnages hauts en couleur sont définitivement craquants et terriblement attachants. Comment résister au charisme et à l’énergie débordante de l’adorable lapine Judy Hopps ? De ce fait, les effets visuels et la finesse du détail révèlent tant de la magie que le spectateur a parfois l’impulsion de tendre la main vers l’écran pour caresser ces peluches vivantes, aux pelages et expressions si réalistes !

Au-delà du simple divertissement distrayant, un discours subtil, sensible et intelligent se dessine, mettant à nu les véritables travers de notre société et stéréotypes bien ancrés. À travers des bestioles humanisées totalement irrésistibles, les réalisateurs expriment plus facilement leurs idées et divers constats de ce qui nuit définitivement à notre monde actuel… Parfois, la compréhension pour autrui s’en trouve ainsi plus aisée. Entre parodies, différents clins d’œil cinématographiques et autres caricatures, cette comédie offre une réflexion sur le « vivre ensemble » présentant en conséquence un message social et de tolérance.

Un véritable chef-d’œuvre, à la fois poilu et poilant !

Il n’y a point de bonheur sans courage, ni de vertu sans combat. »

Jean-Jacques Rousseau

Comments are closed.