Week-end à Cannes

Le mois de mai permet, grâce à ces week-ends prolongés, d’offrir un instant suspendu dans le quotidien afin d’en profiter pour s’évader quelques jours. Il est toujours appréciable de savourer le bonheur de se changer les idées et les habitudes de vie le temps d’une courte parenthèse, une autre bulle de confort, un nouvel ailleurs. Savourer sa liberté sans aucune contrainte horaire, se dépayser de notre environnement, découvrir de merveilleux endroits…

Afin de jouir pleinement de ces moments, mon choix s’est porté sur Cannes, la capitale mondiale du cinéma et des congrès internationaux. Qui n’a pas rêvé de fouler un jour les marches du  tapis rouge du célèbre palais du festival ? Un endroit mythique au sein de cette ville auréolée de paillettes, de petites actrices, parfois à la gloire éphémère, mais aussi d’immenses stars et de multiples strass.

Ainsi, Cannes regorge de diverses facettes et il suffit de tourner la tête pour s’émerveiller de la beauté des choses en se laissant vivre tout simplement. La Croisette ainsi que la rue d’Antibes offrent une succession de boutiques de luxe, de joailleries tandis que la mer déploie ses vagues aux grandioses yachts et sublimes voiliers. Bref, voici par excellence le séjour paradisiaque des nantis et des « grands » de ce monde tant les hôtels majestueux, les voitures prestigieuses donnent le tournis.

Pourtant, au sein de cet univers, un sentiment presque oppressant en résulte tellement l’argent peut devenir indécent et inimaginable. Ici, la discrétion n’est pas de mise, le paraitre reste de vigueur. Toutefois, je profite de cette vision presque irréelle, m’imprègne de cette journée incroyable loin de mon quotidien, de simples mortels, extrêmement banal !

Cependant, avant de philosopher afin de savoir si un riche daigne trépasser dans la même simplicité qu’un autre individu moins argenté, je préfère m’éloigner de cette ambiance et guider mon chemin vers les alentours qui offrent également un panorama exceptionnel. En effet, j’aime particulièrement le massif de l’Esterel, un miracle de la nature encore sauvage. Délicatement, une multitude de couleurs se dessinent sous mes yeux enchantés. Ah le charme des roches rouges ! L’eau, par endroits de coloris turquoise, semble habitée d’une pureté qui appelle à la baignade… Dépaysement total garanti ! Magnifique, époustouflant, merveilleusement apaisant… Pas assez de superlatifs et pourtant ces mots tournent en boucle dans ma tête.

Se délecter de ces instants, remplis d’émotion et de splendeur, gravés à jamais dans mon esprit. Soudainement, profiter du moment présent prend tout son sens et je sais combien la chance de choisir une prochaine destination pour explorer de nouvelles aventures et autres belles découvertes demeure la véritable richesse.

Cannes résume magnifiquement le paradoxe de la vie…

c3

c4c5

c6

c7

c2

Le luxe, c’est la liberté. »

Romain Duris

 

Comments are closed.