Victoria

545138_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime. Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria.»

Enfin une comédie française romantique, délicieusement innovante. À la fois rythmé et touchant, ce film d’auteur, réalisé par Justine Triet, regorge de rebondissements inventifs et burlesques. De plus, l’écoute des dialogues, souvent perspicaces dans une morosité ambiante, demeure savoureuse grâce au rythme des diverses situations loufoques.

Dans ce portrait de femme, Virginie Efira interprète magnifiquement, et tout en subtilité, le rôle de son personnage moderne, une originale plutôt paumée, sexy et très drôle jonglant entre son devoir de mère de famille divorcée et son métier. Ainsi, son nouveau statut de comique lui confère une étoile supplémentaire à son talent de comédienne, tant elle se révèle formidable dans sa prestation. Totalement délirante et excentrique, elle sublime parfaitement le spectacle. Les autres acteurs, notamment Vincent Lacoste et Melvil Poupaud, se révèlent excellents eux aussi, équilibrant alors parfaitement un scénario pertinent.

Certes, parfois cela reste un peu trop cocasse, mais cette jolie histoire d’amour, parfois dramatique, nous comble d’un beau sourire, même après le générique de fin. Le signe d’un succès ?

Pour qu’un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s’y rejoignent dès le premier instant. »

Kundera Milan

Comments are closed.