Transformers : The Last Knight

5174420_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

« The Last Knight fait voler en éclats les mythes essentiels de la franchise Transformers, et redéfinit ce que signifie être un héros. Humains et Transformers sont en guerre. Optimus Prime n’est plus là… La clé de notre salut est enfouie dans les secrets du passé, dans l’histoire cachée des Transformers sur Terre. Sauver notre monde sera la mission d’une alliance inattendue : Cade Yeager, Bumblebee, un Lord anglais et un professeur d’Oxford. Il arrive un moment, dans la vie de chacun, où l’on se doit de faire la différence. Dans Transformers: The Last Knight, les victimes deviendront les héros. Les héros deviendront les méchants. Un seul monde survivra : le leur… ou le nôtre. »

Cet énorme blockbuster de l’été (cinquième opus de la franchise « Transformers« ) est réalisé par le génial Michael Bay. Sa sortie en salles se dévoile quasiment dix ans après le premier épisode, un presque retour aux origines, en forme d’hommage.

Comme souvent dans ce genre de longs-métrages, l’esthétisme visuel et l’application technique des moyens déployés, notamment pour les incroyables effets spéciaux, sont spectaculaires surtout si le spectateur peut se délecter du format 3D.

Entre de multiples combats épiques rythmés par de nombreuses explosions en mode destruction massive, Mark Walberg reprend son rôle et il est rejoint par la splendide Laura Haddock. À noter aussi la présence incontournable de l’immense acteur Anthony Hopkins drapé dans son mystérieux personnage de Lord anglais.

Si vous aimez l’action, voici un divertissement époustouflant au design parfait ! Les fans absolus vont adorer, les autres seront certainement moins convaincus.

Du combat, seuls les lâches s’écartent. »

Homère

 

Comments are closed.