Posts Tagged ‘vacances’

Le temps suspendu

Ainsi, hélas, les vacances si désirées ont délicatement tiré leur révérence.  Avec une douce nostalgie, il me restera le délicieux goût de cet été ressourçant, désormais révolu. Comme à chaque fois, je me souviens avec enchantement de cette envie frénétique d’y être enfin, de concrétiser joyeusement les projets souvent idéalisés durant toute l’année.

Lorsque le départ devient imminent, toujours l’angoisse de boucler les valises, de ne rien oublier, puis subitement à l’arrivée l’apaisement de se délecter de tous ses bagages émotionnels pour oublier alors la routine d’un quotidien souvent épuisant et simplement en profiter. Vivre enfin à son propre rythme en écoutant son horloge biologique sans aucune contrainte d’horaire et prendre enfin ce temps de vivre !

(suite…)

Camping 3

camping

« Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes. Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage… Pensant traverser la France avec Vanessa, il se retrouve avec trois jeunes dijonnais : Robert le charmeur, Benji le beau gosse et José la grande gueule. Bien évidemment, après le co-voiturage, Patrick se voit contraint de tester le co-couchage… »

Pour ce troisième opus, Fabien Onteniente a choisi de rester fidèle à cette ambiance estivale qui fleure bon l’odeur de pins, la mer bleue et l’humour toujours potache de nos protagonistes. Certes l’actrice Mathilde Seigner n’a pas rempilé pour hurler sur son Gatineau de mari (c’est le divorce), mais heureusement notre fabuleux éternel loser Patrick Chirac (Franck Dubosc) est toujours présent.

Les années passant, les personnages de ce casting-choc (Claude Brasseur, Mylène Demongeot, Antoine Duléry, accompagnés de petits nouveaux tels Gérard Jugnot et Michèle Laroque) se sont étoffés en gagnant en maturité et en tendresse.

Malgré un scénario sans trame réelle, les différents sujets abordés expriment efficacement le conflit générationnel et l’évolution des mœurs dans notre société, le tout agrémenté de blagues sympathiques qui provoquent souvent un rire joyeux.

Un film attachant, parfois émouvant, qui prépare agréablement au prochain départ en vacances. Bref, une suite plutôt réussie avec des répliques justes…

Une sympathique comédie de l’été, à voir en mode détente, avec les tongs aux pieds !

Être en vacances, c’est n’avoir rien à faire et avoir toute la journée pour le faire. »

Robert Orben

Babysitting 2

599783

« Sonia souhaite présenter Franck à son père, Jean-Pierre directeur d’un hôtel écologique au Brésil. Toute la bande s’y retrouve ainsi pour y passer des vacances de rêve. Un matin, les garçons partent en excursion dans la forêt amazonienne. Jean-Pierre leur confie sa mère acariâtre Yolande. Le lendemain, ils ont tous disparu… On a juste retrouvé la petite caméra avec laquelle ils étaient partis. Sonia et son père vont regarder cette vidéo pour retrouver leur trace… »

La surprise en découvrant le premier « Babysitting » était totale et franchement heureuse : enfin un film à l’humour délirant dont l’approche, résolument moderne, électrisait le spectateur. Une pure réussite, sous la forme d’une sorte de « Very Bad Trip » à la française ! La suite peut-elle être aussi inventive et surfer sur la même vague du succès ?

Tout d’abord, on retrouve avec bonheur cette bande de potes de Philippe Lacheau toujours portés par un esprit potache et une tendresse désopilante. L’équipe, aux personnages stéréotypés, reste donc la même, seul le décor (avec des images fabuleuses de rêve) diffère pour entamer de nouveaux délires et une multitude de situations rocambolesques. Plus les gags sont gros et outranciers, plus le rire fonctionne à merveille.

L’inégalable Christian Clavier rejoint ce casting gaffeur et comme d’habitude il en fait beaucoup trop, mais cela lui confère un charme appréciable. Truculent à souhait dans son exubérance, il reste fidèle à ses excès appréciables.

Tout simplement rafraichissant, amusant et loufoque. On ressort galvanisé de cette énergie positive, à l’humour déjanté et féroce à souhait.

Actuellement c’est obligatoirement le film qu’il faut voir. S’amuser devient de plus en plus un challenge !

Vouloir définir l’humour c’est prendre le risque d’en manquer. »

Guy Bedos

Bonnes Vacances !

Ce sont huit mois de cette année 2015, riche en émotions, qui viennent de s’écouler. Sincèrement, nous n’avons pas vu le temps passé, et pourtant nous l’avons délicieusement apprécié.

Cependant, impossible de résister à l’appel des vacances qui restent vraiment synonymes de liberté, repos, détente… No stress, seulement du bonheur bien mérité après un trop plein d’occupations.

Ainsi, maintenant, c’est l’occasion de se ressourcer en gardant en mémoire des instants précieux afin de se préparer à affronter la rentrée à venir et les futurs éventuels jours de morosité hivernale qui, concernant le duo du Caillou Rose, devraient être minimisés face au florilège de projets, haut en couleur, qui l’anime.

Durant ce farniente, chacun vit à son propre rythme et tous les goûts sont permis selon le mode d’hébergement choisi : camping, hôtel, location de villa, club de vacances ou tout simplement rester chez soi… Liberté totale ! Quelle joie de n’avoir aucune contrainte, aucune obligation, ni horaire fixe : se délecter alors d’une sincère écoute du corps et de l’esprit. (suite…)

1 2