Posts Tagged ‘séparation’

Une page se tourne

Voilà, un nouveau chapitre s’amorce dans mon existence… Une prochaine histoire commence pour mon fils et moi. Clap de fin sur notre cocon familial !

En effet, mon petit poulet va désormais s’installer à Aix en Provence, se loger dans une chambre au sein d’un logement étudiant pour continuer ses études. Certes, je suis fière de mon fils, de son bac décroché avec mention, de sa poursuite scolaire dans l’établissement ardemment désiré, évidemment je suis heureuse pour lui, ses ambitions me comblent de joie, mais je ressens tout de même un douloureux pincement au cœur, une forme d’appréhension. L’émerveillement de sa réussite se conjugue avec une immense peine.

(suite…)

L’Âge de Glace : les Lois de l’Univers

067515_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« L’éternelle quête de Scrat pour attraper son insaisissable gland le catapulte dans l’espace, où il déclenche accidentellement une série d’événements cosmiques qui vont transformer et menacer le monde de l’Âge de Glace. Pour survivre, Sid, Manny, Diego et le reste de la bande vont devoir quitter leur foyer et se lancer dans une nouvelle aventure pleine d’humour au cours de laquelle ils vont traverser d’incroyables paysages exotiques et rencontrer des personnages tous plus étonnants les uns que les autres. »

Personnellement, j’attendais avec une rare impatience ce cinquième volet tant je suis une fan inconditionnelle de Manny, Diego et plus particulièrement de l’adorable Sid. Et bien évidemment, je m’offusque toujours des scènes trop rares de Scart accompagné de ce fameux gland, si ardemment désiré.

Visuellement, les décors et expressions des personnages sont toujours superbement réussis. Le spectateur peut très nettement ressentir un véritable esprit de cartoons qui règne dans l’assemblage des différents plans.

Explorant le ressenti inévitable d’abandon  des parents suite aux enfants qui quittent le « nid » familial, certes le scénario ne révèle pas une grande originalité, mais charme par la tendresse des sentiments. De plus, l’humour omniprésent, toujours extrêmement désopilant, et les gags à répétitions de notre trio poilu (ainsi que des nouveaux personnages) se savourent avec délice… Un bonheur absolu de contempler la magie qui anime ces bestioles !

Un film d’animation familial, tendre et rafraichissant. Est-ce réellement le dernier de cette saga givrée ?

L’authenticité est une quête de la vérité. »

Marc Roussel