Posts Tagged ‘sein’

Octobre Rose 2017

Voilà, encore une année qui s’écoule doucement puisque nous sommes déjà au mois d’octobre.

Ce désormais célèbre mois d’Octobre rose,  le mois où l’on parle le plus du cancer du sein, le mois où je dois faire obligatoirement ma mammographie de contrôle, le mois où cette angoisse stressante me vrille le corps et le souvenir de « Petit crabe » enserre douloureusement mon cœur, le mois durant lequel je passe mon doigt sur les cicatrices de mon sein conservé…

Et cette année 2017 honore aussi les 25 ans du célèbre ruban rose, symbole emblématique et internationale de la lutte pour la sensibilisation au cancer du sein.

(suite…)

Octobre Rose

Comme tous les ans, octobre se pare de rose afin de nous rappeler constamment que, parfois, notre survie dépend d’un simple dépistage.

En effet, ce précieux mois permet de développer une opération de sensibilisation fondamentale pour les femmes. Aujourd’hui encore, il demeure essentiel que la prévention active devienne un réflexe spontané, un acte anodin ancré dans notre quotidien. Effectivement, lors de la détection d’un nodule, un diagnostic dès le début du cancer offre de plus grandes chances de guérison, permettant alors un taux de survie important. Afin que le dépistage reste primordial dans nos vies, la mobilisation et l’information demeurent toujours essentielles !

(suite…)

Le stress de la mammographie

Eh oui, encore un nouveau suivi obligatoire ! Honnêtement, je devrais être désormais habituée à ce genre d’examen, non douloureux, mais je ressens toujours le même stress opprimant. Indéniablement, je suis quelqu’un de positif, néanmoins à chaque fois, le doute s’empare de mon esprit et je subis ainsi une situation pénible. Bien évidemment, cela m’agace profondément. En réalité, j’ai beau me rassurer et me dire que tout va bien en palpant mon sein contaminé et l’autre également, celui qui est encore sain. À quoi bon se torturer mentalement, se ronger les sangs puisque c’est uniquement un banal contrôle de routine, juste pour me rassurer et savoir, confirmer que je suis guérie, en rémission ?

Cependant, les questions tournent en boucle dans ma tête. J’entends cette petite voix qui me poursuit au réveil, perturbe mon sommeil et chamboule mon cœur : et si « petit crabe » était revenu ? Impossible de ne pas y penser lors de cette visite indispensable. Pourtant, je suis acclimatée, je connais les lieux, le médecin, la fameuse salle d’attente où je m’installe pour patienter un certain temps. En effet, la patience est une des qualités évidentes à posséder pour tout bon malade. Juste pour me rappeler, le sens du mot : PATIENT. Immédiatement, en franchissant la porte, je sais que je deviens un simple numéro, un ancien malade qui restera, qu’importe son devenir, un simple patient fiché dans un dossier. Un patient patiente en attendant son tour, en espérant un avis médical favorable, en souhaitant que ce verdict final ne fasse pas irrémédiablement patienter sa vie.

(suite…)

Montrez ce Sein… Octobre Rose

Comme tous les ans, le mois d’octobre s’orne symboliquement de la couleur rose pour combattre le cancer du sein. Cet Octobre Rose est alors synonyme de souvenirs douloureux pour beaucoup de femmes victimes de cette terrible maladie, cependant il permet aussi de se mobiliser, d’informer et de développer le dépistage.

Un diagnostic dès le début du cancer offre de plus grandes chances de guérison et un taux de survie important. Il faut parler ouvertement de cette maladie, mais pas seulement. Les beaux discours, les photos-chocs et témoignages ne suffisent pas. Chacun doit intégrer dans son existence, son quotidien, cette notion de prévention indispensable. Pas uniquement les femmes. Le conjoint doit aussi vous rappeler qu’une simple mammographie peut vous permettre de continuer ensemble sereinement le chemin de la Vie.

Certes, ce mois permet de développer une réelle opération de sensibilisation, hélas le restant de l’année le combat se dissipe peu à peu. Les médias se tourneront vers d’autres sujets plus vendeurs, plus spécifiques à une période donnée… En novembre, il y a la Toussaint, on peut toujours recycler la couleur rose pour parer les chrysanthèmes du cimetière.

(suite…)