Posts Tagged ‘profiter’

Le long de l’Aigue Brun

Le printemps arrive parsemant dans le ciel cette bonne nouvelle. Ainsi, la végétation se réveille doucement et égaye la nature de touches colorées et fleuries… Fini la grisaille ! Pour en profiter, quoi de plus sympathique qu’une balade en pleine nature, dans la campagne provençale, un après-midi par un beau soleil ?

En famille, j’adore marcher tranquillement à  mon rythme afin de m’oxygéner et respirer à pleins poumons les bonnes odeurs de la forêt, notamment dans le Parc Naturel Régional du Luberon. Il y a des endroits dont on ne se lasse jamais, malgré plusieurs visites, chaque contemplation devient rare, car privilégiée. Au sein de cet univers, presque enchanteur, semblant parfois irréel, la beauté du paysage me subjugue à chaque fois et m’impressionne littéralement. Conquise, je ne me lasse jamais d’y aller. Un sublime panorama offre toujours un spectacle unique, en sachant l’apprécier d’un regard pur.

(suite…)

La patience du temps

Aujourd’hui, chose très rare, voire exceptionnelle, je me suis accordé une journée off, en mode petite vitesse et grand plaisir. Une pure journée improvisée de détente suprême liée à un doux moment de cocooning !

Donc ce matin, en ouvrant machinalement mes volets, j’ai décidé de me laisser vivre sans m’imposer quelconque contrainte. En effet, le temps pluvieux et glacial m’a incitée à rester bien au chaud, lovée dans mon espace, tout en profitant des joies simples de la cheminée, mon plus grand bonheur depuis l’installation dans ma nouvelle maison.

Depuis que le cancer s’est imposé dans mon être et puisqu’une épée de Damoclès s’amuse à planer encore au-dessus de ma tête, je sais combien il est nécessaire, presque urgentissime, de savourer l’instant présent. Ainsi, j’ai pris tout simplement le temps de me poser, me reposer, apprécier chaque minute de cette vie si précieuse pour moi. Dorénavant, je ne veux plus avoir le regret de penser que ma vie est passée trop vite, ne surtout pas devenir une petite vieille qui se lamente sur ces années disparues, en grommelant continuellement cette frustration.

(suite…)

1 2