Posts Tagged ‘prévention’

Octobre Rose 2017

Voilà, encore une année qui s’écoule doucement puisque nous sommes déjà au mois d’octobre.

Ce désormais célèbre mois d’Octobre rose,  le mois où l’on parle le plus du cancer du sein, le mois où je dois faire obligatoirement ma mammographie de contrôle, le mois où cette angoisse stressante me vrille le corps et le souvenir de « Petit crabe » enserre douloureusement mon cœur, le mois durant lequel je passe mon doigt sur les cicatrices de mon sein conservé…

Et cette année 2017 honore aussi les 25 ans du célèbre ruban rose, symbole emblématique et internationale de la lutte pour la sensibilisation au cancer du sein.

(suite…)

À tous les seins d’Octobre rose…

Voilà, nous sommes déjà en octobre et c’est donc le moment de ce désormais célèbre Octobre rose pour sa 21e année,  le mois où l’on parle le plus du cancer du sein, le mois où je dois faire ma mammographie de contrôle, le mois où cette angoisse me vrille le corps et le souvenir de « Petit crabe » enserre douloureusement mon cœur, le mois durant lequel je passe inconsciemment, mais tellement machinalement mon doigt sur les cicatrices de mon sein…

J’ai le sentiment que l’automne rime avec l’effeuillage de mon être : je me mets à nue pour connaitre la sentence médicale, mon cerveau reste en éveil prêt à canaliser une mauvaise nouvelle, une petite crampe perpétuelle au creux du ventre me crispe durant cette attente d’octobre… Ensuite, si tout va bien, je referai peau neuve.

Ce moment se révèle terriblement stressant et me rappelle que je suis encore sous surveillance médicale. Finalement, je suis tellement habituée à vivre avec ou sans « Petit crabe » que j’oublie (trop souvent ?) que je suis en rémission seulement. Pourtant, je me sens tellement vivante aujourd’hui. Depuis la fin de mon lourd traitement, je vais de l’avant et l’écriture comble merveilleusement mes journées et mes attentes.

Tout le monde va parler du cancer du sein pendant essentiellement un mois. Les médias vont relayer cet Octobre Rose pour interpeller la population. Certains vont même porter le fameux ruban rose. Évidemment, j’en suis sincèrement heureuse, car cela permet de sensibiliser les gens sur ce sujet délicat.

(suite…)