Posts Tagged ‘Londres’

Always London

Sincèrement, je sais combien je suis chanceuse d’avoir eu l’opportunité de visiter de nombreux pays, pourtant je reste toujours attachée en priorité à Londres. Malgré les innombrables séjours depuis ma plus tendre jeunesse, cette ville me comble toujours autant. Constamment, je ressens ce lien invisible qui me guide vers elle, telle une réelle nécessité de m’imprégner alors de la richesse culturelle qui l’anime, tant sa propre créativité est inspirante.

À chaque voyage, je découvre avec enthousiasme de nouveaux endroits, déguste divers mets culinaires, rencontre des personnes dont l’accent demeure parfois aussi improbable que le mien… Tellement d’instants précieux qui m’apportent ce frétillement de bonheur, cette saveur inestimable de la première fois.

(suite…)

La Chute de Londres

050737_jpg-r_215_290-f_jpg-q_x-xxyxx

« Les plus grands leaders du monde occidental sont attendus à Londres aux funérailles du Premier ministre britannique, mort dans des circonstances plus que douteuses. Mais ce qui avait commencé comme l’évènement le plus sécurisé de la planète tourne rapidement au désastre. Cible d’un complot terroriste, la capitale anglaise est mise à feu et à sang et la plupart des chefs d’état faits prisonniers. Seuls ont pu s’échapper le président américain et l’agent secret Mike Banning, qui vont devoir à la fois combattre pour survivre et mettre fin aux agissements des terroristes. »

Pour cette suite de l’excellent « La Chute de la Maison Blanche », Babak Najafi réunit toujours un casting implacable avec les mêmes protagonistes et traite alors d’un sujet d’actualité qui, hélas, n’est pas sans rappeler les derniers attentats terroristes.

Malgré des scènes d’action spectaculaires et des effets visuels remarquables (notamment les explosions massives des bâtiments de Londres), le scénario un peu trop classique, et indéniablement plutôt banal, peine à décoller même si l’ennui n’a pas d’emprise sur ce long-métrage.

Certes, la fin reste convenue (avec un long discours de Morgan Freeman plutôt inadapté face au climat de notre société actuelle), cependant le suspense est de mise et permet de savourer pleinement le jeu très musclé et énergique de l’acteur Gerard Butler, toujours aussi charismatique. De retour dans le rôle de Mike Banning, c’est un agent spécial que l’on souhaiterait fortement inviter à prendre un verre !

Un bon divertissement sympathique pour tout amateur de blockbuster. Idéal pour se détendre totalement en se vidant la tête et prendre ainsi un instant de plaisir. À visionner pour oublier les giboulées du mois de mars !

 Le moyen d’être sauf, c’est de ne pas se croire en sécurité. »

Thomas Fuller

London in Love

Il y a des endroits dont on ne se lasse jamais, qui sont ancrés dans nos cœurs, évocateurs de souvenirs fabuleux, de douces rencontres et de clichés heureux. Londres reste depuis longtemps ma ville favorite, celle où je suis « moi », délaissée de ma carapace, réceptive au moindre instant de vie.

Ainsi, mes pas me portent régulièrement vers l’immensité de ce lieu somptueux dont je suis tombée amoureuse, et à chaque fois mes sentiments ne cessent de grandir. Constamment, la sensation qu’un lien invisible me guide vers Londres, comme un besoin permanent de s’y ressourcer, de marcher au gré de l’inconnu dans ses ruelles, de sentir une certaine liberté d’esprit, me procurant ainsi énormément de joie.

Pourtant cette fois-ci, ce voyage programmé comme annonciateur de magie (ah, les décorations de Noël), puisqu’effectué durant les fêtes de fin d’année 2015, s’annonçait légèrement différent. J’y allais aussi pour retrouver une amie de cœur (ma moitié d’écriture), lui faire découvrir concrètement enfin cette ville… Cependant, une petite interrogation me taraudait : et si elle n’aimait pas ? En effet, il est toujours délicat de se répandre sans aucune objectivité sur un endroit adulé, donnant alors l’envie à une personne chère de le découvrir, pour ne sentir ensuite que l’unique déception pour seule opinion.

(suite…)

Au son de Big Ben

À peine les dernières bouchées gustatives englouties goulûment, le pétillement aérien des bulles résonnant encore, un excellent goût de chocolat s’incrustant délicieusement dans les papilles, cependant pas le temps cette année de se morfondre sur les kilos supplémentaires offerts gracieusement par le charmant Père-Noël…

En effet, dès le réveillon terminé, le duo Le Caillou Rose s’envole, avec un bonheur fantastique et non dissimulé, vers Londres afin de célébrer joyeusement la transition entre ces deux années.

GOODBYE 2015, HELLO 2016 !

Ville emblématique qui résonne dans nos cœurs, Londres sera certainement encore plus spéciale pour ce moment intense où la minute passe dans un autre temps, ces derniers jours d’un hiver, certainement illuminés par la féérie d’un feu d’artifice.

Un somptueux merci à vous, lectrices et lecteurs si précieux, pour nous avoir accompagnées en 2015 sur notre blog.

Nous vous souhaitons une merveilleuse fin d’année et beaucoup de sourires auprès des personnes qui bercent votre cœur pour débuter 2016.

Amusez-vous, aimez-vous, soyez heureux…

Joyeuses fêtes !

Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre cœur. »

Victor Hugo

1 2 3