Posts Tagged ‘héros’

Sully

425022_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009. Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au « miracle sur l’Hudson » accompli par le commandant « Sully » Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière. »

Lorsqu’un film réunit Monsieur Clint Eastwood, en qualité de réalisateur, et l’acteur Tom Hanks, en héros protagoniste, il semble impossible, me concernant, de ne pas m’y précipiter d’un pas énergique dès la sortie au cinéma, tant j’apprécie ces deux hommes remarquables. D’autant plus, qu’encore une fois le grand Clint réussit admirablement à fasciner le public !

Adapté du célèbre livre de Chelsey Sullenberger, dit « Sully », ce long-métrage d’action explore brillamment un suspense haletant. Pourtant pour ceux qui se souviennent de cet incroyable évènement relaté par tous les médias du monde, la fin heureuse est déjà connue. Alors, il ne devrait donc pas subsister une once d’angoisse, seulement le spectateur tremble, espère une prochaine survie puis explose de colère lors de la suite des évènements. Chaque scène nous permet de vivre l’instant comme si nous étions présents physiquement dans cet avion et que notre avenir dépendait uniquement du sang-froid et de la dextérité de notre commandant.

Comme souvent dans les réalisations du maître Eastwood, le récit exprime toujours un véritable message. Dans le cas actuel, ce dernier ne se prive pas de fustiger cette société de plus en plus déshumanisée par rapport aux envahissantes technologies électroniques. De ce constat, Sully a simplement effectué son job permettant un réel miracle humain plutôt qu’une horrible tragédie automatisée.

Glorifié, à la suite du sauvetage de l’ensemble des passagers, puis désavoué par une impitoyable commission d’enquête, le comédien Tom Hanks, tout en sobriété, se révèle fabuleux en démontrant puis en saluant l’humilité parfaite et la morale inaltérable de son personnage chevronné.

Un superbe biopic relatant un moment ordinaire de l’existence d’un pilote devenu ensuite un jour de vie extraordinaire !

Passionnant.

Le courage n’est rien sans la réflexion. »

Euripide

Jack Reacher : Never Go Back

426891

« Jack Reacher est de retour, prêt à tout pour obtenir justice. Susan Turner, qui dirige son ancienne unité, est arrêtée pour trahison : Jack Reacher ne reculera devant rien pour prouver l’innocence de la jeune femme. Ensemble, ils sont décidés à faire éclater la vérité sur ce complot d’État. »

Cet excellent thriller est réalisé par Edward Zwick. Malgré un budget colossal, le scénario trop lisse, sans originalité et réel suspense, confère à cette suite une impression nettement moins convaincante que le film original. Cependant, ce nouvel opus à l’aspect un peu vintage, toujours aussi efficace grâce à un rythme soutenu, demeure sympathique tout de même.

Le comédien, au charme énigmatique, Tom Cruise reprend en force son rôle de Jack Reacher, héros musclé, dans ce second volet. Encore remarquable dans les scènes d’action, notamment lors des impressionnants combats réalisés à mains nues, il incarne à merveille ce justicier solitaire. De plus, sa partenaire Cobie Smulders joue parfaitement en introduisant judicieusement une touche de féminité.

Avec son humour dévastateur et cocasse, des instants de bagarres et de fusillades incroyables, ce nouvel opus permet de se délecter d’un agréable moment de détente, relativement divertissant.

Bref, mission accomplie pour un honnête film d’action !

L’espérance engendre l’action. »

René Ouvrard

 

Suicide Squad

clyrhnvuyaapgg2_yr4s

« Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film. C’est tellement jouissif d’être un salopard ! Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se  rebeller ? »

« Suicide Squad », écrit puis réalisé par David Ayer, est adapté d’un comics très populaire en Amérique qui égratigne, avec une immense dose d’humour, le mythe du super-héros. Ainsi, ce film se révèle totalement politiquement incorrect en mettant en scène des méchants redoutablement immoraux, des antihéros hors norme aux missions variées.

Chronologiquement, l’histoire représente la suite de « Batman V Superman » et réitère hélas parfois les mêmes poncifs. Toutefois, grâce à un rythme nerveux, qui fait oublier un scénario quelque peu faiblard, ce blockbuster innovant, à l’ambiance décalée, change du genre habituel.

Malgré un casting prestigieux composé de Will Smith, Jared Leto, Cara Delevingne et Viola Davis, c’est sans aucun doute le personnage exceptionnel de Harley Quinn, version clown endiablée, joué par la sublime Margot Robbie qui domine ce film tant elle est fabuleusement risible et efficace.

À noter pour les fans du personnage du Joker (tout comme moi !), ils seront certainement déroutés face à son manque de présence visuelle. Cependant, la plus belle surprise réside certainement dans la bande originale, composée par Steven Price, dont l’originalité musicale est tout bonnement géniale.

Bien évidemment, ce film est réservé uniquement aux amateurs de l’univers des Comics qui sauront se satisfaire de ce côté déjanté, toujours appréciable.

Seuls les Super-héros peuvent s’offrir une vie en couleur. »

Alan Moore

X-Men : Apocalypse

x-men-apocalypse-poster-international

« Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale. »

Cet excellent film d’action, réalisé par Bryan Singer, se révèle toujours aussi impressionnant en mixant la science-fiction et le fantastique.

Cette suite directe de « X-Men : Days of Future Past », représentant ainsi le dernier opus de cette trilogie, multiplie les aventures extravagantes, avec de nombreux d’effets spéciaux à couper le souffle. Un nouvel épisode catastrophe, assez spectaculaire, dont la version 3D demeure encore plus époustouflante.

Malgré un scénario parfois simplissime, agrémenté de légères incohérences, ce long-métrage contente avec bonheur les amateurs de films de superhéros, notamment les passionnés de la série. Ainsi, diverses réponses sont apportées aux différentes intrigues, permettant alors une conclusion parfaite et légitime.

De plus, c’est un réel plaisir de retrouver les personnages légendaires de cette saga, tels que James McAvoy, Jennifer Lawrence et Michael Fassbendre, tout en découvrant l’introduction, dans cette chronologie particulière, de trois nouveaux personnages (même si déjà découverts dans les précédents X-Men).

Un bon divertissement qui offre donc un film attachant grâce à la richesse de son originalité.

C’est le sort d’un héros d’être persécuté. »

Voltaire 

1 2 3 4