Posts Tagged ‘effets spéciaux’

Transformers : The Last Knight

5174420_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

« The Last Knight fait voler en éclats les mythes essentiels de la franchise Transformers, et redéfinit ce que signifie être un héros. Humains et Transformers sont en guerre. Optimus Prime n’est plus là… La clé de notre salut est enfouie dans les secrets du passé, dans l’histoire cachée des Transformers sur Terre. Sauver notre monde sera la mission d’une alliance inattendue : Cade Yeager, Bumblebee, un Lord anglais et un professeur d’Oxford. Il arrive un moment, dans la vie de chacun, où l’on se doit de faire la différence. Dans Transformers: The Last Knight, les victimes deviendront les héros. Les héros deviendront les méchants. Un seul monde survivra : le leur… ou le nôtre. »

Cet énorme blockbuster de l’été (cinquième opus de la franchise « Transformers« ) est réalisé par le génial Michael Bay. Sa sortie en salles se dévoile quasiment dix ans après le premier épisode, un presque retour aux origines, en forme d’hommage.

Comme souvent dans ce genre de longs-métrages, l’esthétisme visuel et l’application technique des moyens déployés, notamment pour les incroyables effets spéciaux, sont spectaculaires surtout si le spectateur peut se délecter du format 3D.

Entre de multiples combats épiques rythmés par de nombreuses explosions en mode destruction massive, Mark Walberg reprend son rôle et il est rejoint par la splendide Laura Haddock. À noter aussi la présence incontournable de l’immense acteur Anthony Hopkins drapé dans son mystérieux personnage de Lord anglais.

Si vous aimez l’action, voici un divertissement époustouflant au design parfait ! Les fans absolus vont adorer, les autres seront certainement moins convaincus.

Du combat, seuls les lâches s’écartent. »

Homère

 

Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar

106609_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter… »

Certes ce cinquième opus reprend un scénario et une intrigue déjà largement exploités, pourtant l’inégalable Capitaine Jack Sparrow arrive encore à nous embarquer avec fougue dans ses nouvelles aventures frénétiques, aux multiples péripéties.

Même si certains instants sont empreints d’émotion, c’est certainement la bonne dose d’humour, à florilège, qui offre le plus de fraicheur à cette suite parsemée de clins d’œil aux précédents films. De plus, afin de préserver l’esprit unique de cette saga, le spectateur se délectera aussi des nombreux effets spéciaux aux visuels spectaculaires et des innombrables scènes d’actions plus exaltantes qu’auparavant.

Le casting offre, quant à lui, la présence de Javier Bradem, efficace dans son rôle de méchant de service et bien évidemment le cultissime Johnny Depp excelle toujours en qualité de ce bon vieux Jack charmeur à souhait, désopilant et facétieux… À eux deux, le duo se révèle fracassant !

Un agréable divertissement, très plaisant, qui permet de naviguer joyeusement… Ne manquez pas la fin du générique, car les Pirates ne semblent pas prêts à accoster définitivement !

C’est plus marrant d’être un pirate que de s’engager dans la marine. »

Steve Jobs

Les Gardiens de la Galaxie 2

438835

« Musicalement accompagné de la « Awesome Mixtape n°2 » (la musique qu’écoute Star-Lord dans le film), Les Gardiens de la galaxie 2 poursuit les aventures de l’équipe alors qu’elle traverse les confins du cosmos. Les gardiens doivent combattre pour rester unis alors qu’ils découvrent les mystères de la filiation de Peter Quill. Les vieux ennemis vont devenir de nouveaux alliés et des personnages bien connus des fans de comics vont venir aider nos héros et continuer à étendre l’univers Marvel. »

Ce deuxième volet est réalisé par James Gunn, qui renouvelle une totale réalisation efficace dans ce nouvel opus (suite fidèle du précédent film) agrémenté d’une ambiance finalement aussi fun et décalée.

En effet, la signature Marvel se révèle, tout en accentuant une touche davantage intimiste et mélancolique, encore plus drôle et imaginative, grâce à des effets spéciaux spectaculaires, un humour omniprésent, ainsi qu’une excellente bande-son. Dans l’espace, voici un concentré d’action, de cascades, de courses poursuites effrénées, de situations mouvementées et rocambolesques ! Toutes ces péripéties sont ponctuées de répliques piquantes, désopilantes, vraiment poilantes.

Ainsi, le casting, qui compose ces superhéros attachants, reste le même avec notamment le beau Chris Pratt et la magnifique Zoe Saldana. À noter une agréable surprise (et pas des moindres !) avec la présence du phénoménal acteur Sylvester Stallone.

Bref, on assiste à un pur régal visuel et le temps (plus de deux heures) s’apparente à un réel plaisir récréatif… Voici le blockbuster irrévérencieux qui bouscule joyeusement les esprits !

L’espace, c’est le luxe absolu. »

Bertrand Lavier

 

Ghost in the Shell

314818_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

« Dans un futur proche, le Major est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres. »

Ce film américain de science-fiction, ultra efficace, réalisé par Rupert Sanders, est l’adaptation d’un manga culte de Masamune Shirow.

Grâce à une mise en scène spectaculaire particulièrement réussie, l’immersion dans ce monde fascinant très riche visuellement, au graphisme sombre et captivant, propose de multiples scènes d’action couplées à des effets spéciaux impressionnants au sein de cet excellent divertissement de genre blockbuster.

La comédienne, toujours épatante, Scarlett Johansson, au physique incroyable (et qui fait vraiment rêver), incarne à merveille la Major Mira Killian dans « Ghost in the Shell » tant elle semble donner une réalité charismatique à ce personnage de robot à l’esprit redoutable, développant habilement le débat récurrent sur l’intelligence artificielle. L’ensemble du casting se révèle aussi convaincant, notamment les acteurs Pilou Asbaek, Michael Pitt et Takeshi Kitano… Mention spéciale française pour la divine Juliette Binoche !

Bref, un remake à l’univers visuel futuriste sublime, magnifié par la 3 D !

Que l’avenir ne soit plus ce qui va arriver, mais ce que nous allons en faire. »

Henri Bergson

1 2 3 5