Posts Tagged ‘avenir’

Avec ou sans Bac ?

L’approche imminente du baccalauréat me rappelle avec effroi les souvenirs douloureux de ma jeunesse liés à cette période particulièrement éprouvante. Combien de maudites journées ai-je passées à me morfondre seule enfermée dans ma chambre, en espérant décrocher ce précieux sésame, ce diplôme me permettant d’ouvrir les portes de mon avenir afin d’appréhender sereinement ma vie future d’adulte ?

Je me souviens encore de ces multiples soirées à réviser des fiches récapitulatives de cours, je me revois telle une actrice débutante, devant mon miroir, figeant un timide sourire, une expression corporelle dans l’unique but de me donner une prestance, une contenance pour les oraux. De plus, je n’oublie toujours pas l’éternelle menace de mon père qui m’affirmait d’un ton ferme et autoritaire « Tu décroches le bac et tu continues tes études, sinon t’as seulement six mois pour te créer une nouvelle vie avant que je ne te mette dehors » ! Bref, à mon époque, le bac représentait une lourde épée de Damoclès au-dessus de nos jeunes têtes. Plusieurs semaines avant les épreuves obligatoires, mes boyaux se tordaient déjà d’une angoisse incommensurable. Mais ça, ce périple psychologique, c’était avant !

(suite…)

L’avenir de demain

Comme vous l’avez peut-être remarqué, le duo Anne Carole du Caillou Rose est moins présent sur le blog depuis ces derniers mois. En effet, de nouvelles fonctions occupent énormément notre quotidien et nous ne pouvons hélas plus publier autant que par le passé.

Nos chemins de vie nous guident désormais vers de beaux objectifs, et pour mener à bien ces prochaines tribulations, que nous espérons positives, une petite pause inévitable s’impose.

Cependant, par ces quelques phrases, nous tenons à vous remercier du fond du cœur pour vos encouragements permanents durant ces quatre années formidables, vos charmants messages, votre plaisir de nous lire, votre envie de découvrir nos deux romans « À chaque jour suffit sa peine » et « Le bal des pétasses ».

Parfois, remercier peut sembler vain, pourtant nous sommes infiniment touchées par cette expérience de partage, de joie et d’humanité. Grâce à vous, à vos regards de lecteurs, notre zone de confort s’est véritablement agrandie, en s’enrichissant surtout de fabuleuses aventures… Une réelle bulle de bonheur que vous nous offrez constamment.

Ainsi, avec une tendre sincérité, nous vous adressons un immense et précieux MERCI pour tous ces fabuleux instants !

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes 2017 et à bientôt dans cette prochaine année…

L’heure de la fin des découvertes ne sonne jamais. »

Colette

 

Nettoyage de printemps

Tous les ans, lorsqu’enfin le soleil réchauffe le quotidien, une envie frénétique de rangement me gagne à chaque fois. Depuis toujours, j’adore cette période de l’année. À l’arrivée des beaux jours, j’aère ma maison afin de la purifier au maximum, la débarrasser des précédents frimas de l’hiver.

Une douce impression de me réveiller au rythme des saisons s’empare de mon esprit. Le besoin viscéral de mettre mes idées en ordre me submerge. À priori, je me libère pour mon plus grand bien-être, me délestant d’objets inutiles, abimés ou dont je me suis simplement lassée. Ainsi, le tri des placards me parait obligatoire, indispensable à mon équilibre émotionnel.

(suite…)

Les bonnes résolutions… Non, merci !

Une nouvelle année se profile …

Cet élément déclenche instinctivement une prise de conscience qui consiste à une analyse partielle de ces 365 derniers jours écoulés.

Comme beaucoup de personnes, la bonne résolution jaillit majestueusement dans mon esprit et m’engage alors à améliorer mon quotidien, mon comportement et à colorer ainsi ma vie de multiples envies saines et efficaces : une véritable remise en cause.

Toutefois, cette visualisation d’un futur plus équilibré ne dure que très peu de temps… Même les bonnes idées me lassent ! J’essaye pourtant de progresser, mais finalement ma fainéantise physique et mentale (je cumule les deux !) reprend rapidement le dessus.

(suite…)