Posts Tagged ‘amour’

Faut pas lui dire

faut

« Laura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun : elles mentent, mais toujours par amour ! Quand les trois premières découvrent quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson « Faut pas lui dire » ! »

Cette excellente comédie française est réalisée par Solange Cicurel. Dans une ambiance très « girly », ce talentueux film pour les filles, et entre filles, fait du bien au moral et met immédiatement de bonne humeur offrant alors un agréable moment de détente.

En effet, le quatuor féminin, totalement déluré, fonctionne à merveille : Jenifer Bartoli (dont c’est le premier véritable grand rôle au cinéma), Camille Chamoux, Stéphanie Crayencour et Tania Garbarski sont formidables. Et quel plaisir de revoir à l’écran l’immense Brigitte Fossey, ma « maman » de cœur au cinéma tant que je rêvais de devenir sa fille à l’époque de « La Boum ».

Un divertissant sympathique dans l’air du temps, au ton léger, avec une bonne dose d’humour, de la tendresse, de belles romances puis une fin heureuse… ce que j’apprécie toujours autant !

Bref, une sympathique histoire d’amitié dévoilant un concentré des aléas sentimentaux de quatre cousines inséparables et attachantes.

À voir sans tabou pour simplement se libérer l’esprit et respirer une vraie bouffée d’air frais !

Il n’y a pas d’amour ni d’amitié qui croisent le chemin de notre destination sans laisser de marque pour toujours. »

François Mocuriac

Passengers

317680

« Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial. Alors qu’ils éprouvent peu à peu une indéniable attirance, ils découvrent que le vaisseau court un grave danger. La vie des milliers de passagers endormis est entre leurs mains… »

Ce film de science-fiction est réalisé par Morten Tyldum. On assiste ici à une magnifique histoire d’amour, assez originale, et mon cœur de midinette a chaviré devant tant de romantisme.

En effet, le spectateur observe un couple totalement isolé de toute autre présence humaine, bloqué dans un vaisseau spatial, se réveillant subitement de leur capsule d’hibernation. Un huis clos surprenant, fascinant et souvent angoissant !

Le tandem ultra glamour formé par la splendide Jennifer Lawrence et le beau gosse Chris Pratt fonctionne à merveille puisque les deux acteurs sont tout simplement sublimes. Le charme opère tant la passion subsiste dans cet univers glacial.

Bref, un sympathique divertissement avec une belle romance spatiale, des décors futuristes monumentaux, des effets spéciaux incroyables, de l’humour parsemé avec modération et véritablement des images somptueuses.

Voici un superbe film qui propose du rêve dans une autre dimension, permettant ainsi de démarrer en douceur cette nouvelle année.

Seul l’amour peut garder quelqu’un vivant. »

Oscar Wilde

Pensées festives

Encore une année particulière, et hélas parfois bien douloureuse, qui délicatement tire sa révérence, non sans célébrer joyeusement un Noël animé, entouré d’amis proches, de la merveilleuse famille ou simplement fêter intimement. Un réel partage avec les personnes aimées dont la seule présence chaleureuse offre la magie du moment présent en cette période heureuse.

Durant ces derniers mois, le temps a de nouveau galopé à une vitesse effrénée. Souvent, je m’étonne et regrette de ne pas encore avoir pris un instant de pleine conscience pour contempler le dynamisme de la vie dont la roue tourne sans discontinuer… parfois même, me semble-t-il, en accéléré !

Dans quelques heures seulement, le Père Noël s’invitera secrètement, se jouant finalement de la patience des enfants, et égayera le cœur de ceux qui gardent inlassablement une âme rêveuse, espérant encore que le lendemain reste porteur d’espoir.

La vie continue quoi qu’il arrive…

Que la pétillante étincelle de la magie de Noël parsème d’étoiles votre regard et illumine votre bonheur.

Joyeuses et Heureuses Fêtes !

Celui qui n’a pas Noël dans le cœur ne le trouvera jamais au pied d’un arbre. »

Roy Lemon Smith

Vaiana, la légende du bout du monde

vaiana_affiche_1

« Il y a 3 000 ans, les plus grands marins du monde voyagèrent dans le vaste océan Pacifique, à la découverte des innombrables îles de l’Océanie. Mais pendant le millénaire qui suivit, ils cessèrent de voyager. Et personne ne sait pourquoi… Vaiana, la légende du bout du monde raconte l’aventure d’une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d’action, de rencontres et d’épreuves… En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu’elle a toujours cherchée : elle-même. »

Voici un nouveau film des studios Disney, réalisé par John Musker et Ron Clements, qui réchauffe sensiblement les cœurs de par la beauté majestueuse des paysages paradisiaques (l’envie de sauter dans le premier avion à destination de Tahiti se révèle omniprésente en cette période de grisaille hivernale) et le message d’amour écologique qu’il véhicule superbement.

En conséquence, entre doux rires et tendres émotions, le dépaysement reste grandiose par rapport à cette luxuriante végétation exotique. De plus, les effets spéciaux sont magnifiés dans le moindre détail, chaque élément graphique semble merveilleusement réel grâce à une réalisation visuelle parfaite. Difficile aussi de résister à la perfection d’adorables animaux tellement attachants !

Ainsi, le légendaire Prince charmant, héros favori de la culture Disney, n’existe pas dans cette histoire et rapidement son absence, pourtant attendue, sombre alors dans l’oubli. En effet, la force et l’humour de cette charmante demoiselle Vaiana, en pleine émancipation, nous transportent véritablement dans sa quête et l’on se laisse délicatement bercer par les différentes chansons, et autres musiques entrainantes, accompagnant son voyage.

Un véritable spectacle grandiose et féérique dans l’univers idyllique polynésien !

 L’amour engendre la force, et la force donne la sagesse. »

Honoré de Balzac

1 2 3 4 5 13