Posts Tagged ‘action’

Logan

408527

« Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui. »

Pour ce film particulièrement sombre de super-héros, réalisé par James Mangold, on retrouve avec plaisir l’acteur, Hugh Jackman (dont c’est malheureusement la dernière participation) dans le rôle de Logan, en fin de vie et usé par le temps.

Devant une telle prestation de comédien, l’émotion est certes au rendez-vous… Ainsi, le héros devient humain ce qui lui confère une véritable authenticité audacieuse particulièrement attendrissante. Enfin un bel hommage au personnage culte qui tire sa révérence de façon magistrale !

Attention, ce blockbuster mouvementé, et pourtant à l’humour savamment distillé, reste cependant réservé à un public de grands ados ou d’adultes tant les scènes d’action demeurent extrêmement brutales, spectaculaires et violentes. Certainement le plus sanglant opus des aventures de « Wolverine ». Âmes sensibles s’abstenir !

Ce troisième volet, sans pitié, de plus de deux heures, réjouira les fans de la saga et permettra aux plus novices de découvrir la profondeur de ce western osé, à mi-chemin du road-movie, ponctué d’une certaine mélancolie.

On ne peut pas décréter la fin des choses. »

Jorge Amado

RAID dingue

raid

« Johanna Pasquali est une fliquette pas comme les autres. Distraite, rêveuse et maladroite, elle est d’un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Dotée pourtant de réelles compétences, sa maladresse fait d’elle une menace pour les criminels, le grand public et ses collègues. Assignée à des missions aussi dangereuses que des voitures mal garées ou des vols à l’étalage, elle s’entraîne sans relâche pendant son temps libre pour réaliser son rêve : être la première femme à intégrer le groupe d’élite du RAID. Acceptée au centre de formation du RAID pour des raisons obscures et politiques, elle se retrouve alors dans les pattes de l’agent Eugène Froissard (dit Poissard), le plus misogyne des agents du RAID. Ce duo improbable se voit chargé d’arrêter le redoutable Gang des Léopards, responsable de gros braquages dans les rues de la capitale. Mais avant de pouvoir les arrêter, il faudrait déjà qu’ils parviennent à travailler en binôme sans s’entretuer au cours des entraînements ou des missions de terrain plus rocambolesques les unes que les autres. »

Cette sympathique comédie d’action française est réalisée, et interprétée, par l’humoriste Dany Boon. Pour son nouveau film, l’acteur s’est soumis à un entrainement intensif afin d’être crédible dans son rôle de superflic misogyne au sein du RAID. Ainsi, sa métamorphose physique reste impressionnante dévoilant aussi une autre facette de son talent beaucoup plus en retenue et sobriété.

Sur un rythme comique, sa comparse, la comédienne Alice Pol se révèle incroyable en tant que jeune policière maladroite, une sorte de version féminine de Gaston Lagaffe (mixée à Michel Blanc et Pierre Richard dans les vieux films des années 80) qui multiplie les situations burlesques avec entrain et malice.

Certes, ce duo explosif de protagonistes s’avère formidable, mais les nombreux personnages secondaires (Michel Blanc, Sabine Azéma, Patrick Mille, Florent Peyre…) offrent aussi de réels instants sympathiques qui dynamisent le rythme. De plus, une mention spéciale à Yvan Attal, excellent dans le rôle du « méchant » et particulièrement drôle dans une scène d’anthologie…

Bref, « RAID dingue » propose un moment de détente appréciable, tout en prônant les valeurs de ce corps d’élite, grâce à des dialogues efficaces et un scénario prenant, malgré une fin prévisible.

À voir pour illuminer la morosité d’un dimanche gris…

Le vrai courage ne se laisse jamais abattre. »

Fénelon

Jack Reacher : Never Go Back

426891

« Jack Reacher est de retour, prêt à tout pour obtenir justice. Susan Turner, qui dirige son ancienne unité, est arrêtée pour trahison : Jack Reacher ne reculera devant rien pour prouver l’innocence de la jeune femme. Ensemble, ils sont décidés à faire éclater la vérité sur ce complot d’État. »

Cet excellent thriller est réalisé par Edward Zwick. Malgré un budget colossal, le scénario trop lisse, sans originalité et réel suspense, confère à cette suite une impression nettement moins convaincante que le film original. Cependant, ce nouvel opus à l’aspect un peu vintage, toujours aussi efficace grâce à un rythme soutenu, demeure sympathique tout de même.

Le comédien, au charme énigmatique, Tom Cruise reprend en force son rôle de Jack Reacher, héros musclé, dans ce second volet. Encore remarquable dans les scènes d’action, notamment lors des impressionnants combats réalisés à mains nues, il incarne à merveille ce justicier solitaire. De plus, sa partenaire Cobie Smulders joue parfaitement en introduisant judicieusement une touche de féminité.

Avec son humour dévastateur et cocasse, des instants de bagarres et de fusillades incroyables, ce nouvel opus permet de se délecter d’un agréable moment de détente, relativement divertissant.

Bref, mission accomplie pour un honnête film d’action !

L’espérance engendre l’action. »

René Ouvrard

 

X-Men : Apocalypse

x-men-apocalypse-poster-international

« Depuis les origines de la civilisation, Apocalypse, le tout premier mutant, a absorbé de nombreux pouvoirs, devenant à la fois immortel et invincible, adoré comme un dieu. Se réveillant après un sommeil de plusieurs milliers d’années et désillusionné par le monde qu’il découvre, il réunit de puissants mutants dont Magneto pour nettoyer l’humanité et régner sur un nouvel ordre. Raven et Professeur X vont joindre leurs forces pour affronter leur plus dangereux ennemi et sauver l’humanité d’une destruction totale. »

Cet excellent film d’action, réalisé par Bryan Singer, se révèle toujours aussi impressionnant en mixant la science-fiction et le fantastique.

Cette suite directe de « X-Men : Days of Future Past », représentant ainsi le dernier opus de cette trilogie, multiplie les aventures extravagantes, avec de nombreux d’effets spéciaux à couper le souffle. Un nouvel épisode catastrophe, assez spectaculaire, dont la version 3D demeure encore plus époustouflante.

Malgré un scénario parfois simplissime, agrémenté de légères incohérences, ce long-métrage contente avec bonheur les amateurs de films de superhéros, notamment les passionnés de la série. Ainsi, diverses réponses sont apportées aux différentes intrigues, permettant alors une conclusion parfaite et légitime.

De plus, c’est un réel plaisir de retrouver les personnages légendaires de cette saga, tels que James McAvoy, Jennifer Lawrence et Michael Fassbendre, tout en découvrant l’introduction, dans cette chronologie particulière, de trois nouveaux personnages (même si déjà découverts dans les précédents X-Men).

Un bon divertissement qui offre donc un film attachant grâce à la richesse de son originalité.

C’est le sort d’un héros d’être persécuté. »

Voltaire 

1 2 3 4 5 7