Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar

106609_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter… »

Certes ce cinquième opus reprend un scénario et une intrigue déjà largement exploités, pourtant l’inégalable Capitaine Jack Sparrow arrive encore à nous embarquer avec fougue dans ses nouvelles aventures frénétiques, aux multiples péripéties.

Même si certains instants sont empreints d’émotion, c’est certainement la bonne dose d’humour, à florilège, qui offre le plus de fraicheur à cette suite parsemée de clins d’œil aux précédents films. De plus, afin de préserver l’esprit unique de cette saga, le spectateur se délectera aussi des nombreux effets spéciaux aux visuels spectaculaires et des innombrables scènes d’actions plus exaltantes qu’auparavant.

Le casting offre, quant à lui, la présence de Javier Bradem, efficace dans son rôle de méchant de service et bien évidemment le cultissime Johnny Depp excelle toujours en qualité de ce bon vieux Jack charmeur à souhait, désopilant et facétieux… À eux deux, le duo se révèle fracassant !

Un agréable divertissement, très plaisant, qui permet de naviguer joyeusement… Ne manquez pas la fin du générique, car les Pirates ne semblent pas prêts à accoster définitivement !

C’est plus marrant d’être un pirate que de s’engager dans la marine. »

Steve Jobs

Comments are closed.