La La Land

la la

« Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? »

De toute évidence, voici réellement un magnifique film romanesque qui embellit ce début d’année… Dès les premières minutes, nous pénétrons, émerveillés, dans un univers magique qui n’est pas sans rappeler d’autres grands moments musicaux cinématographies ou personnages mythiques tels que Debby Reynolds, Fred Astaire et Ginger Rogers. L’esprit de Jacques Demy influence aussi grandement l’ambiance de ce long-métrage.

En effet, cette formidable comédie musicale américaine, imaginée durant six longues années et réalisée par Damien Chazelle dont c’est ici le troisième film, nous immerge au sein du jazz dans un monde enchanté et enchanteur, véritable miroir à double face.

Grâce à une superbe interprétation, les deux protagonistes se révèlent excellents dans leur rôle respectif. L’impeccable Ryan Gosling (trop, trop beau…) nous laisse succomber à son charme magnétique tandis que l’irrésistible Emma Stone (qui vient de remporter le Golden Globe de la meilleure actrice) est pétillante de grâce… Un lien féérique entre ces deux êtres transperce littéralement l’écran ! Entre pas de danse, claquettes endiablées et une B.O. envoutante, cet hommage à la vie, ponctué d’une superbe histoire d’amour, offre des instants intenses de joie, d’humour, mais aussi une profonde réflexion.

Un spectacle sensible, visuellement très coloré, durant lequel on se surprend à chanter et danser au rythme des mouvements de la caméra. Un régal de perfection. À voir absolument !

 Ce que l’amour peut faire, l’amour ose le tenter. »

Shakespeare

Comments are closed.