La Grande Muraille

LGM

« Entre le courage et l’effroi, l’humanité et la monstruosité, il existe une frontière qui ne doit en aucun cas céder. William Garin, un mercenaire emprisonné dans les geôles de la Grande Muraille de Chine, découvre la fonction secrète de la plus colossale des merveilles du monde. L’édifice tremble sous les attaques incessantes de créatures monstrueuses, dont l’acharnement n’a d’égal que leur soif d’anéantir l’espèce humaine dans sa totalité. Il rejoint alors ses geôliers, une faction d’élite de l’armée chinoise, dans un ultime affrontement pour la survie de l’humanité. C’est en combattant cette force incommensurable qu’il trouvera sa véritable vocation : l’héroïsme. »

Ce blockbuster chinois américanisé est réalisé par le maître du cinéma Zhang Yimou. Particulièrement spectaculaire, ce film, doté d’une magnifique mise en scène, offre des scènes de combat épiques, des images aux décors somptueux notamment de la magnifique Grande Muraille de Chine au travers de son histoire cachée.

En effet, l’ensemble demeure visuellement très beau, grâce à des effets numériques sublimes, aussi ces décors incroyables permettent un dépaysement total. Le mélange des couleurs des uniformes de l’armée chinoise est tout bonnement incroyable et les multiples cascades restent saisissantes. Grandiose !

Sur un rythme endiablé, sans fioritures inutiles, et même si le scénario peine à se révéler efficace, le charme indéniable de Matt Damon opère toujours. Comme à son habitude, n’en déplaise à la critique qui l’a fustigé, il sublime ce long-métrage par sa simple présence ainsi que sa partenaire, la comédienne chinoise, Jing Tian.

Du grand spectacle à voir essentiellement au cinéma !

Ce n’est pas la distance qui mesure l’éloignement. »

Saint-Exupéry

Comments are closed.