Il a déjà tes yeux

Il-a-deja-tes-yeux-la-surprise-cine-qui-rit-des-cliches

« Paul est marié à Sali. Tout irait pour le mieux s’ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu’au jour où Sali reçoit l’appel qu’ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d’adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois, il s’appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux… sont noirs ! »

Cette sympathique comédie sociale, fourmillant de bons et tendres sentiments sans se parer d’une indigeste niaiserie, est réalisée et interprétée par Lucien Jean-Baptiste. Ainsi, l’acteur-réalisateur de « Première étoile » confirme une nouvelle fois l’étendue de son talent en abordant un sujet délicat, qu’il connaît hélas et qui lui tient particulièrement à cœur.

En effet, ce film prône, avec une rare intelligence couplée à une grande leçon d’humanité, le principe même du vivre ensemble. Avec humour, il s’agit ici d’une lutte contre l’intolérance raciale et culturelle, sans aucune leçon de morale ou exagération déplacée. Les répliques, très percutantes, résonnent admirablement dans leur justesse et le casting se révèle fabuleux, en compagnie notamment d’Aïssa Maïga et de Zabou Breitman. Cependant, la réelle surprise vient de l’acteur Vincent Elbaz, particulièrement excellent dans un nouveau rôle comique.

En combattant de nombreux préjugés, voici un « feel good movie » jubilatoire qui combine à la fois le rire tout en éveillant les consciences, trop souvent sectaires, sur un sujet sensible et pourtant d’actualité.

À voir pour se gorger d’une belle leçon d’amour, au-delà de toutes les différences imposées par la normalité conformiste de notre société.

L’amour, c’est peut-être d’être égoïstes ensemble. »

Marcel Achard

Comments are closed.