Ghost in the Shell

314818_jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx

« Dans un futur proche, le Major est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on la lui a volée. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres. »

Ce film américain de science-fiction, ultra efficace, réalisé par Rupert Sanders, est l’adaptation d’un manga culte de Masamune Shirow.

Grâce à une mise en scène spectaculaire particulièrement réussie, l’immersion dans ce monde fascinant très riche visuellement, au graphisme sombre et captivant, propose de multiples scènes d’action couplées à des effets spéciaux impressionnants au sein de cet excellent divertissement de genre blockbuster.

La comédienne, toujours épatante, Scarlett Johansson, au physique incroyable (et qui fait vraiment rêver), incarne à merveille la Major Mira Killian dans « Ghost in the Shell » tant elle semble donner une réalité charismatique à ce personnage de robot à l’esprit redoutable, développant habilement le débat récurrent sur l’intelligence artificielle. L’ensemble du casting se révèle aussi convaincant, notamment les acteurs Pilou Asbaek, Michael Pitt et Takeshi Kitano… Mention spéciale française pour la divine Juliette Binoche !

Bref, un remake à l’univers visuel futuriste sublime, magnifié par la 3 D !

Que l’avenir ne soit plus ce qui va arriver, mais ce que nous allons en faire. »

Henri Bergson

Comments are closed.