Faut pas lui dire

faut

« Laura, Eve, Anouch et Yaël sont quatre cousines, très différentes et très attachantes, qui ont un point commun : elles mentent, mais toujours par amour ! Quand les trois premières découvrent quelques semaines avant le mariage de leur petite cousine que son fiancé parfait la trompe, elles votent à l’unisson « Faut pas lui dire » ! »

Cette excellente comédie française est réalisée par Solange Cicurel. Dans une ambiance très « girly », ce talentueux film pour les filles, et entre filles, fait du bien au moral et met immédiatement de bonne humeur offrant alors un agréable moment de détente.

En effet, le quatuor féminin, totalement déluré, fonctionne à merveille : Jenifer Bartoli (dont c’est le premier véritable grand rôle au cinéma), Camille Chamoux, Stéphanie Crayencour et Tania Garbarski sont formidables. Et quel plaisir de revoir à l’écran l’immense Brigitte Fossey, ma « maman » de cœur au cinéma tant que je rêvais de devenir sa fille à l’époque de « La Boum ».

Un divertissant sympathique dans l’air du temps, au ton léger, avec une bonne dose d’humour, de la tendresse, de belles romances puis une fin heureuse… ce que j’apprécie toujours autant !

Bref, une sympathique histoire d’amitié dévoilant un concentré des aléas sentimentaux de quatre cousines inséparables et attachantes.

À voir sans tabou pour simplement se libérer l’esprit et respirer une vraie bouffée d’air frais !

Il n’y a pas d’amour ni d’amitié qui croisent le chemin de notre destination sans laisser de marque pour toujours. »

François Mocuriac

Comments are closed.