Du sens à ma vie

En empruntant un chemin tortueux, je peux affirmer aujourd’hui que l’écriture a donné un sens à mon existence. Ah le pouvoir rédempteur des mots !

Après un terrible burn-out professionnel, un maudit cancer du sein, des baisses de motivation parfois successives, la vie m’a poussée à me remettre en question afin d’avancer pour ne pas rester dans une quiétude confortable non salvatrice et pouvoir prendre alors une direction positive dans mon épanouissement personnel.

Pendant trop longtemps, je me suis trompée et menti à moi-même. Inconsciemment, cela me rassurait de toute évidence puisque j’évitais de réfléchir aux éléments perturbateurs à mon moral. Chaque jour, pas à pas, j’avançais dans une routine bienveillante, sans prendre la peine de me retourner sur mes incertitudes, mes envies, ma satisfaction, mon devenir. En me berçant d’illusions, je n’ai pas écouté cette petite voix incessante qui me répétait « Mais qu’est-ce que tu fous ici ? Que fais-tu de ta vie ? »

Et puis un jour, la réalité m’a percutée violemment au visage, réduisant à néant mon équilibre, explosant les habitudes du quotidien, ravageant cette vie « rêvée » que j’avais tant peiné à construire patiemment. Mon corps et mon mental ont dit stop face à l’épuisement, les innombrables contraintes, une chef tyrannique au travail, et une prise de conscience de mon état lamentable. Mes forces ont disparu, mon être s’est peu à peu flétri… Seuls de nombreux débris jonchaient dorénavant mon existence.

Une longue pause a été nécessaire pour rebondir, soigner, reprendre courage et penser à aux lendemains. Oui, à ce prochain renouveau, mais à présent cet avenir serait différent. Prendre le temps de réfléchir, prendre soin de moi et pas uniquement des autres. Devenir égoïste pour enfin accepter ma propre écoute en sachant dire « Je », sans honte, ni culpabilité.

Je ne voulais pas reproduire les mêmes erreurs, mais repartir de zéro, percevoir les maux vécus comme des remèdes désormais fondateurs pour mon futur. Tout simplement, espérer et croire en cette seconde chance inespérée. En quittant ma zone de confort, j’ai osé me lancer dans ce projet fantastique qui me procure tant de plaisir et d’apaisement.

En prenant ce risque, j’ai découvert des richesses insoupçonnées en moi. L’inspiration est venue spontanément, puis mon quotidien s’est transformé… Aujourd’hui, j’ai trouvé mon équilibre, une forme de sérénité propre à mes attentes, à ma personnalité. Enfin, je me sens libre, sans restriction, sans compte à rendre à quiconque sauf à moi-même peut-être, parfois. Maintenant, je suis tellement fière d’avoir osé franchir ce nouveau cap.

Chaque matin, au réveil, je contemple la nature qui rayonne. Le soleil brille, les oiseaux chantent une douce mélodie. Cette constatation peut paraître anodine et ridiculement naïve, mais à ce moment précis, je me sens en VIE…

Alors je savoure désormais chaque instant. Ce bonheur, composé de toutes petites choses, de joies infimes, est simple comme une force magique qui m’aide à avancer chaque jour. Ce sentiment de paix intérieure me sécurise et me porte merveilleusement dans mon quotidien.

Ainsi, profitez tous de cette période estivale pour vous accorder le droit de penser à vous, de pouvoir échouer tout en persévérant dans ce choix de vie qui est le vôtre. Qu’importe son originalité, votre devenir, même si atypique, vous appartient, loin du regard désapprobateur de certains.

L’exploration de la vie est perpétuelle, à vous de créer les surprises qui l’animeront !

Sur ces quelques mots, j’en profite aussi pour vous souhaiter, chers lectrices et lecteurs, d’excellentes vacances au sein d’un merveilleux été.

Soyons heureux, car le bonheur est contagieux. »

Stéphane Hessel

 

Comments are closed.