Corporate

140482_jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« Emilie Tesson-Hansen est une jeune et brillante responsable des Ressources Humaines, une « killeuse ». Suite à un drame dans son entreprise, une enquête est ouverte. Elle se retrouve en première ligne. Elle doit faire face à la pression de l’inspectrice du travail, mais aussi à sa hiérarchie qui menace de se retourner contre elle. Emilie est bien décidée à sauver sa peau. Jusqu’où restera-t-elle corporate ? »

Réalisé par Nicolas Silhol, ce film redoutable met en évidence le harcèlement moral et les lois impitoyables d’une entreprise, au management effroyable sans réelles valeurs humaines, dominée par une hypocrisie machiavélique.

Au sein de ce véritable thriller psychologique, la manipulation perfide, le cynisme et la perversion dominent efficacement ce polar social tant la pression s’impose au spectateur dès le début. De toute évidence, la souffrance au travail n’est pas une histoire fictive, mais un thème hélas contemporain.

Dans une atmosphère oppressante entre les grands patrons et les employés vulnérables, les deux protagonistes Céline Sallette (sublime en qualité de responsable des Ressources Humaines, d’une froideur glaciale) et Lambert Wilson (autoritaire, strict et incisif) se révèlent tous deux excellents dans l’interprétation de leurs personnages respectifs. À noter aussi la présence de l’actrice Violaine Fumeau jouant superbement l’inspectrice du travail, véritable enquêtrice porteuse d’un certain espoir.

Abordant un sujet terriblement d’actualité, voici un très bon long-métrage, sans concession, qui sensibilisera peut-être les mentalités et offrira le droit de parole aux victimes concernées par ces maux proliférant dans un monde du travail fréquemment déshumanisé.

Contre la peur, un seul remède : le courage. »

Louis Pauwels

 

Comments are closed.