Babysitting 2

599783

« Sonia souhaite présenter Franck à son père, Jean-Pierre directeur d’un hôtel écologique au Brésil. Toute la bande s’y retrouve ainsi pour y passer des vacances de rêve. Un matin, les garçons partent en excursion dans la forêt amazonienne. Jean-Pierre leur confie sa mère acariâtre Yolande. Le lendemain, ils ont tous disparu… On a juste retrouvé la petite caméra avec laquelle ils étaient partis. Sonia et son père vont regarder cette vidéo pour retrouver leur trace… »

La surprise en découvrant le premier « Babysitting » était totale et franchement heureuse : enfin un film à l’humour délirant dont l’approche, résolument moderne, électrisait le spectateur. Une pure réussite, sous la forme d’une sorte de « Very Bad Trip » à la française ! La suite peut-elle être aussi inventive et surfer sur la même vague du succès ?

Tout d’abord, on retrouve avec bonheur cette bande de potes de Philippe Lacheau toujours portés par un esprit potache et une tendresse désopilante. L’équipe, aux personnages stéréotypés, reste donc la même, seul le décor (avec des images fabuleuses de rêve) diffère pour entamer de nouveaux délires et une multitude de situations rocambolesques. Plus les gags sont gros et outranciers, plus le rire fonctionne à merveille.

L’inégalable Christian Clavier rejoint ce casting gaffeur et comme d’habitude il en fait beaucoup trop, mais cela lui confère un charme appréciable. Truculent à souhait dans son exubérance, il reste fidèle à ses excès appréciables.

Tout simplement rafraichissant, amusant et loufoque. On ressort galvanisé de cette énergie positive, à l’humour déjanté et féroce à souhait.

Actuellement c’est obligatoirement le film qu’il faut voir. S’amuser devient de plus en plus un challenge !

Vouloir définir l’humour c’est prendre le risque d’en manquer. »

Guy Bedos

Comments are closed.