Avant-première

En début d’année, les premiers mois naissants, il est toujours appréciable de dresser une liste de bonnes résolutions. Personnellement, je souhaite principalement établir un bilan de ces derniers épisodes passés, m’arrêtant plus précisément sur des cicatrices d’existence encore douloureuses, mais définitivement porteuses d’espoir.

Alors, oui, il y a bien une autre vie après le cancer du sein. Notre premier livre : « A chaque jour suffit sa peine » me parait maintenant tellement loin. Pourtant, j’ai vraiment sombré à la suite de cette maladie, je ne me voyais pas rebondir de nouveau, puiser en moi la force nécessaire pour continuer… et je n’étais pas certaine que le destin m’offrirait le choix de poursuivre un quelconque chemin.

À présent, je reste persuadée que la puissance de l’esprit, liée à un moral invincible, m’a permis de franchir la porte de la rémission. En effet, l’écriture comme un formidable exutoire a subtilement tourné cette page douloureuse de ma destinée. J’étais si fatiguée, usée par les traitements, mais cette énergie merveilleusement positive s’est incrustée en moi, me portant littéralement vers une autre voie.

D’ailleurs, un immense « Merci »  à Carole pour cette merveilleuse aventure qui m’a permis de m’évader, de penser à autre chose et de vaincre pour l’instant (restons vigilante)  mon cancer du sein. Cette frénésie commune d’écriture s’est révélée tellement bénéfique. N’ayant plus rien à perdre avec ma vie suspendue au-dessus d’un précipice fatal, j’ai osé me lancer dans cette histoire imprévisible, atypique et parsemée de nombreux petits cailloux. Une collaboration formidable qui a profondément marqué à jamais notre belle amitié !

Dorénavant, je ne suis plus seule pour douter ou célébrer un instant du quotidien, nous sommes quatre mains à parcourir frénétiquement les touches du clavier. Finalement, mon cancer s’est transformé en quelque chose de positif… Amies de cœur, mots de bonheur !

Pourtant, à l’époque, c’était un projet tellement fou… Et comme la sagesse n’est pas encore venue à nous, après des mois de rédaction, de lecture, de corrections et de modifications, notre deuxième « bébé » est presque terminé…

Ce roman « Le bal des pétasses » évoluera dans un univers totalement opposé à celui du médical, même si certaines pathologies mériteraient certainement d’y être soignées. Prochainement, nous vous dévoilerons les coulisses de ce nouveau chapitre de vie. Nous vous souhaitons de beaux instants, peuplés de sourires, de tendresse et d’amour auprès des personnes qui bercent votre cœur.

Amusez-vous, aimez-vous, soyez heureux… Et vivez vos rêves !

Tous nos rêves peuvent devenir réalité si nous avons le courage de les poursuivre. »

Walt Disney

Comments are closed.